Décision, rationalité, interaction

Les probabilités en théorie des jeux

Responsable: 

La théorie des jeux est devenue la principale théorie générale en sciences sociales. L’une de ses caractéristiques saillantes est d’avoir massivement recours aux probabilités. Elles interviennent en permanence, et leur présence ne fait qu’augmenter au fur et à mesure que la théorie se complexifie. L’objet de cet article est d’examiner le statut épistémologique de ces probabilités. Il identifie les usages principaux des probabilités en théorie des jeux, dans ses trois branches que sont la théorie des jeux classique, la théorie des jeux épistémique et la théorie des jeux évolutionnaire.

La méthodologie économique, du déductivisme millien au néo-positivisme

Responsable: 

L’objectif de l’article est de fournir un aperçu des grandes questions et des principales orientations de la méthodologie économique. Le fil directeur en est donné par le problème de Mill généralisé : l’économie obéit-elle aux canons méthodologiques d’une science empirique ? L’étude est organisée en deux parties principales. La première présente et discute les thèses classiques de J-S. Mill et de ses héritiers contemporaines (Hausman, Cartwright). La seconde aborde les conceptions que l’on peut rapprocher du néo-positivisme et de l’empirisme logique.

Séminaire Probabilités, décision, incertitude : Christian Schmidt

Undefined
Responsable (s)
BACCELLI Jean

Nous aurons le plaisir d'entendre un exposé de Christian Schmidt (Université Paris-Dauphine), intitulé : "Time Perception: A Linkage Between Delayed Rewards and Risk Analysis in Decision-Making".

Representation Theorems and the Semantics of Decision-theoretic Concepts

Responsable: 

La théorie de la décision contemporaine accorde une importance considérable à une famille de résultats mathématiques qu’on appelle les théorèmes de représentations. Ces théorèmes relient des critères pour évaluer les options qui s’offrent au décideur (comme le critère de l’espérance d’utilité) à des axiomes qui portent sur ses préférences (comme l’axiome de transitivité). Plusieurs raisons ont été avancées pour expliquer ou défendre l’importance de ces résultats.

Pages