MUNIZ Pedro

Doctorant

Pontifícia Universidade Católica do Rio de Janeiro (PUC-Rio) et Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne (IHPST).

Je suis doctorant à la Pontifícia Universidade Católica do Rio de Janeiro (PUC-Rio), au Brésil, et a partir de septembre de 2014 jusqu'à septembre de 2015 je resterai en France pour étudier en cotutelle avec professeur Marco Panza à l'IHPST. Au Brésil je travail sous la direction de professeur Ludovic Soutif, avec un projet de thèse intitulé "Dynamique de la pensée de se". Maintenant je commence le troisième an de mon doctorat et je propose de commencer la rédaction de ma thèse à Paris lors de ce séjour de recherche, dans la cadre du projet CAPES / COFECUB "Preuves, demonstrations et répresentation", dirigé par le professeur Oswaldo Chateaubriand pour la partie brésilienne et pour professeur Marco Panza pour la partie française.

Mes intérêts de recherche touchent principalement la philosophie du langage (la notion fregeennee de la pensée, les indexicaux, théorie de la référence), la philosophie de la pensée même (et sa approche dynamique) et la philosophie de l'esprit en général. Présentement, je me concentre sur un examen de le phénomène d'indexicalité et des critiques à theorie fregeennee de la signification avancées par défenseurs de la théorie de la référence directe. J'aborde aussi la spécificité de la pensée de se lorsqu'elle est confrontée aux pensées de re et de dicto. J'espère à la fin de ma recherche être capable de offrir une explication satisfaisante des mécanismes impliqués dans la dynamique de la pensée de se. Ma recherche est très proche d'une partie du travail des auteurs tels que Jérome Dokic et François Recanati. Un court résumé de ma thèse est donné en anglais au-dessous.

Research Team(s)