BENIS SINACEUR Hourya

Directrice de recherche émérite, CNRS

Spécialiste d’histoire et de philosophie des mathématiques et de la logique modernes et contemporaines. Travaux sur l’école allemande de mathématique structurale réunie autour de David Hilbert à Göttingen dans le premier tiers du XXè siècle, sur la constitution et les problèmes de la Théorie des modèles et de la Sémantique formelle, avec pour point central de focalisation l’??uvre d’Alfred Tarski, sur la fécondité opératoire des démarches faisant jouer l’analogie et l’interprétation. Parallèlement, travaux sur les ??uvres des tenant de l’épistémologie française qui ont principalement appliqué leur réflexion aux mathématiques et à la logique : Jean Cavaillès, J.-T. Desanti, G.-. Granger notamment.

Intérêt actif et militant pour les problèmes de la diffusion des connaissances scientifiques et défense de la place de l’histoire des sciences et de la réflexion critique conjointes dans la constitution d’une "culture scientifique". Réflexions sur l’éthique et les sciences.

Participation à des réunions convoquées par le Conseil de l’Europe pour repenser la nécessité et les difficultés de l’affirmation de valeurs universelles dans leurs liens avec le fait de la diversité des cultures.

Ancien membre du Conseil scientifique du Département Sciences de l’Homme et de la Société du CNRS. Membre du Comité National d'Histoire et Philosophie des Sciences de l'Académie des Sciences de Paris. Vice présidente de l’Institut International de Philosophie (IIP). Membre du Conseil d'administration du Collège International de Philosophie (CIPH).

Équipe(s) de recherche