LONGY Françoise

Maîtresse de conférences, Université de Strasbourg II

Françoise Longy enseigne la logique et l'épistémologie à l'Université Marc Bloch (Strasbourg). Après une thèse sur les épistémologies évolutionnistes des années 60, elle a travaillé sur l'histoire de l'épistémologie des positivistes logiques à nos jours et sur les débats relatifs aux fondements des mathématiques du début du 20 e siècle. Ses recherches actuelles portent sur des questions contemporaines qui relèvent à la fois de la philosophie des sciences et de la philosophie du langage et de l'esprit.

Ses travaux récents portent, d'une part, sur les théories naturalistes et externalistes de l'intentionalité, plus particulièrement la téléosémantique, et, d'autre part, sur la notion de fonction qu'on trouve appliquée aussi bien aux organismes vivants qu'aux artefacts, aux intentions humaines qu'aux institutions sociales. La question centrale qui motive actuellement son travail de recherches est celle de savoir si une théorie unitaire de la fonction est possible qui permettrait de rendre compte aussi bien des fonctions biologiques que des fonctions des artefacts.

Depuis septembre 2002, Françoise Longy anime, avec Jean Gayon, un séminaire consacré aux débats philosophiques récents qui portent sur la nature des fonctions biologiques, soit directement (recherche d'une définition) soit indirectement (la maladie comme dysfonctionnement, le lien fonction adaptation, la détermination des contenus mentaux par leur fonction, etc.).

Équipe(s) de recherche