NAIBO Alberto

Maître de conférences, Université Paris 1

Après une Licence (2005) et une Maîtrise (2008) de Philosophie à l’Université de Bologne, il a soutenu une thèse de Doctorat en Philosophie et Logique à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2013), sous la direction de Jean-Baptiste Joinet. Il a été également ATER à l’Université de Paris 1 (2013) puis chercheur post-doctoral dans le cadre du projet ANR-DFG HYPOTHESES – Le raisonnement hypothétique dans la théorie de la démonstration (janvier - août 2014), dirigé par Jean Fichot et Peter Schroeder-Heister.

Son domaine de spécialisation est la logique et la philosophie de la logique, et plus particulièrement la théorie de la démonstration et ses applications aux théories inférentialistes de la signification. Ses recherches concernent l’étude des aspects épistémiques intrinsèques à l’activité logique et mathématique, ainsi que la possibilité de leur donner un statut formel, grâce à l’emploi d’instruments tirés de réflexions sur les opérateurs modaux, l’application de règles structurelles et la théorie de la calculabilité. 

Équipe(s) de recherche