Probabilistic Unawareness

Coordinateur (s)
Présentation

Auteur : Mikaël Cozik
DRI-2011-03

La conscience et l'absence de conscience sont devenus des thèmes majeurs en logique épistémique, mais elles n'y sont traitées qu'avec des opérateurs de croyance catégorique. L'article entend considérer des opérateurs de croyance partielle. Il s'appuie sur une logique modale probabiliste introduite par Aumann (1999) au niveau sémantique et axiomatisée ensuite par Heifetz et Mongin (2001). L'article introduit dans ce cadre les propriétés de l'absence de conscience mises en avant par Modica et Rustichini (1999) dans leur article fondateur. Celui-ci n'aborde que la croyance catégorique, mais nous faisons valoir que les propriétés en question s'appliquent également aux croyances partielles au sens probabiliste que l'on a choisi. Le résultat principal est un théorème de complétude qui réunit les deux domaines, modal et probabiliste, de la logique épistémique.

Pièce(s) jointe(s):