Beliefs: elicitation, decision and change

Coordinateur (s)
Présentation

Auteur : Brian Hill
DRI-2008-03

Les attitudes mentales des êtres humains - leurs croyances et leurs désirs - jouent un rôle crucial dans leurs décisions. Par ailleurs, ces attitudes changent dans le temps, en fonction notamment des expériences qui sont faites. Pour comprendre ces attitudes, leur rôle dans la vie humaine et leurs changements, il faut réfléchir à la meilleure façon de saisir mutuellement ces deux aspects, donc au rapport qu’ils ont l’un avec l’autre. Cette question, souvent délaissée, nous occupe ici. Nous soutenons que toute théorie des croyances, désirs, et de leur rôle est incomplète si elle ne réussit pas à rendre compte du rapport entre les décisions que les attitudes guident et les modifications qu’elles subissent. Nous considérons deux stratégies pour élaborer une théorie de cette sorte. La première stratégie, celle qui est la plus évidente et qui d’ailleurs est employée, plus ou moins implicitement, par la plupart des philosophes et des théoriciens de la décision, ne satisfait pas à la condition juste énoncée. Nous esquissons les éléments principaux d’une autre stratégie, qui est apparemment plus adéquate. Alors que nous mettons l’accent sur les croyances et les probabilités dans la discussion, les arguments s’appliquent également aux désirs et utilités.